AU SEIN DES INSTANCES
(Patrice et Jérôme cherchent une solution)

  • Michel, faut faire un truc
  • Peut-être commencer par m’appeler par mon prénom ?
  • Si tu veux Michel…
  • Ouais je veux bien. Et du coup moi c’est Jerôme.
  • Ouais. Mais t’as entendu les chants des supporters Michel ??
  • Jerome. Toujours. Oui j’ai entendu…
  • Faut réagir !
  • Tu veux faire comment ? Ils chantent faux, ils chantent faux ! On va
    quand même pas leur payer des cours de chants ?!
  • Mais non !!! Je parle pas de ça !!
  • Tu parles de quoi alors ??
  • Des insultes Michel !
  • C’est qui ce Michel ?
  • Ben toi…
  • Non moi c’est Jérôme
  • Ça change rien au problèmes des supporters
  • Non mais ça change tout au fait que j’ai envie de
    t’écouter ou non.
  • Non mais attends, t’as entendu les insultes homophobes ?
    Je sais pas si t’es bien conscient…
  • Oui oui, et puis « enculé » c’est nouveau comme propos dans les stades.
    C’est marrant que tu sois choqué en même temps que la ministre.
  • …Euh.. Non j’ai toujours été choqué. Je l’ai pas attendu pour réagir !
  • Ah ouais, au temps pour moi. Vous avez le même timing alors, c’est dingue !
  • On se trompe de débat là. Faut dire stop à l’homophobie c’est tout.
    Plus de paroles homophobes dans les tribunes !!
  • Ah mais je suis bien d’accord. Et on autorise toujours les insultes racistes ?
  • Non bien-sur que non ! Mais chaque chose en son temps !
    D’abord l’homophobie, et après le racisme. Mais la ministre elle a dit stop à l’homophobie !
  • C’est toi le chef hein. Tu veux faire comment ?
  • J’ai pensé a un truc. On suspend le match au moindre chant ou à la moindre banderole homophobe.
  • Ah carrément ! Et t’as une liste des chants homophobes ?
  • Non… Mais y a des mots clés qui seront inscrits au dos des cartons des arbitres. Dès que l’arbitre entend une insulte, il regarde au dos de son carton si cette insulte fait partie des mots clés, et il suspend ou non le match.
    C’est malin hein ? 
  • C’est malin. Et « sale noir » ça rentre pas ?
  • … C’est pas si simple ! Et puis parfois on l’entend pas depuis le terrain…
  • C’est pas faux ! Mais y a les cris de singes aussi, ça, ça fait du bruit, c’est facile ! 
  •  Non c’est pas facile comme tu dis. On sait pas forcément si ce sont des cris racistes ou simplement des encouragements…
  • Ah mais attends j’ai une technique infaillible. Quand il n y a pas de parole dans le chant, que de loin ça ressemble à un « hou hou hou » et que c’est hurlé dès qu’un joueur noir touche le ballon. C’est que c’est un cri de singe. 
    Après c’est vrai, on sait pas bien si c’est Gorille, Macaque, Orang Outan, jte l’accorde…
  • T’es pénible Michel. C’est pas le sujet !!
  • T’es pénible « JEROME ». J.E.R.O.M.E.
    Tu peux même ne pas savoir l’écrire je m’en fous, faut juste connaître la phonétique. « Jé » comme le début de Géronimo, « ROM » comme la ville d’Italie. La capitale. Dont le club de foot sévit d’ailleurs depuis plusieurs années en terme de racisme.
  • Je sais. Mais là c’est homophobie on a dit.
  • D’accord…
  • Alors t’en penses quoi de mon idée ?
  • Ouais… Bof. Ils vont arrêter de chanter puis reprendront à la sortie du stade, ou même avant le match.
  • Et alors ?
  • Alors on aura rien éradiquer du tout.
  • Si, on aura éradiquer l’homophobie dans les stades !
  • Non, on aura repousser l’homophobie hors du stade.
  • Oui c’est ce que je dis. Et c’est ce qu’a dit la ministre.
  • Ah ben alors… Super idée PATRICE.